actualités

Actualités

Pour une DGF équitable

Le principe d’équité est au fondement des modalités de calcul de la DGF des EPLE mais encore faut-il s’entendre sur le sens de cette notion et les modalités pratiques de son application.

Bienvenue 2024 et merci 2023

Bilan des activités de formation de 2023 et perspectives 2024

prochaines formations

Les contrats liés aux bâtiments des EPLE : quelles modalités de gestion et de financement ?

Témoignage d’un Département avancé

04 juin 2024

Repérer les situations de risques psychosociaux chez les ATTEE

Temps de partage entre participant·e·s, identification d’indicateurs pour poser un premier diagnostic sur les RPS, échanges de pratiques sur les actions de prévention

06 et 07 juin 2024

La santé financière de l'EPLE - Ratios et tableaux de bord

Témoignage d'une collectivité, présentation de tableaux de bord et mises en situation.

11 juin 2024

le 12 décembre 2022

De retour des Journées Françaises de l’Evaluation

« Les nouveaux espaces de l’évaluation - Territoires, acteurs et circulation des savoirs » à l'honneur.

Journées SFE 2022

Les 17 et 18 novembre derniers, les Journées Françaises de l’Evaluation faisaient leur grand retour en présentiel à Lille autour de la thématique des « Nouveaux espaces de l’évaluation - Territoires, acteurs et circulation des savoirs ».

L’équipe d’E&T était présente à ce rendez-vous incontournable des professionnels de l’évaluation des politiques publiques, qu’ils soient issus d’institutions publiques, de cabinets privés ou fraîchement diplômés de l’université. Deux jours durant, les tables-rondes et ateliers ont offert la possibilité d’échanger sur les pratiques d’évaluation, de questionner et remettre en perspective la théorie de l’évaluation à l’épreuve du réel.

Les démarches innovantes d’évaluation dans les territoires étaient à l’honneur tout comme une autre thématique qui tient particulièrement à cœur aux consultant·e·s d’E&T:
les méthodes d’évaluation qualitatives.

Pendant de nombreuses années, il a été difficile d’envisager des évaluations qui ne s’appuient pas largement sur des outils d’analyse quantitatifs or il y a désormais un consensus pour considérer l’inverse : une bonne évaluation ne peut pas faire l’économie d’outils d’analyse qualitatifs.

Chez Education & Territoires, nous en faisons tous les jours l’expérience tant les politiques éducatives se prêtent mal à l’exercice d’une analyse des effets sous un angle purement quantitatif et exigent une forme de nuance que seule l’analyse qualitative peut produire, au risque de passer à côté des résultats les plus intéressants. C’est particulièrement vrai sur des sujets complexes comme le numérique éducatif ou encore les Cités éducatives que nous accompagnons et évaluons (Aulnay-sous-bois, Poitiers) et c’est aussi le parti pris adopté par l’INJEP dans son évaluation nationale des Cités Educatives dont les premiers résultats ont été présentés lors de la rencontre .

La SFE a quant à elle présenté la toute dernière édition de son « baromètre de l’évaluation », un travail minutieux de recensement des démarches et rapports d’évaluation produits en France  qui permet de donner une image de la progression de l’évaluation dans les différents secteurs des politiques publiques. Un constat issu de ce baromètre a particulièrement retenu notre attention et invite à la réflexion : les politiques éducatives sont parmi les politiques publiques les moins évaluées !